Danseurs

  • Anika Edström Kawaji

    Anika Edström Kawaji (née en Suède en 1994) étudie à l’école du Ballet royal suédois de 2004 à 2013. Durant la saison 2012-13, elle est apprentie à plein temps au Ballet Cullberg en Suède, où elle danse Translations, le deuxième volet de The Strindberg Project de Melanie Mederlind, et Ekman’s Triptych – A Study of Entertainment d’Alexander Ekman. Diplômée de P.A.R.T.S. (Bruxelles) en 2016, elle rejoint Rosas pour la reprise de Rain.

  • Bilal El Had

    Bilal El Had (né au Maroc en 1991) commence la street dance à l’âge de douze ans. Diplômé d’une école d’ingénieurs à Annecy (France) en 2013, il participe à la même époque à plusieurs projets de danse dans la région. Il commence ensuite ses études à P.A.R.T.S. (Bruxelles), dont il sort diplômé en 2016. Il rejoint alors le projet Chaos de Laurent Chetouane. Il commence à travailler avec Rosas la même année pour la reprise de A Love Supreme.

  • Boštjan Antončič

    Boštjan Antončič est né en 1980 à Celje en Slovénie. Après sa formation à la Salzburg Experimental Academy of Dance, il a participé à plusieurs stages internationaux et a enseigné à plusieurs institutions dont l'École supérieure de Danse contemporaine en Turquie. Il a participé à plusieurs spectacles de Susan Quin (rush.tide.in, Pigeon...) et de Mia Lawrence (In the belly of the cow et Dig Deep). Il a tourné en Europe avec le projet international Hotel Europa. En 2005, Bostjan a passé une audition à Rosas et a été sélectionné. Il s'est produit dans D'un soir un jour (2006), Bartók / Beethoven / Schönberg - Repertory Evening (2006), Steve Reich Evening (2007), Zeitung (2008), The Song (2009), En Atendant (2010), Cesena (2011), la reprise de Drumming (2012), Vortex Temporum (2013) et Work/Travial/Arbeid (2015).

  • Carlos Garbin

    Carlos Garbin est né au Brésil en 1980. Après des études de danse classique et contemporaine dans sa ville natale à l'Académie municipale de Caxias do Sul, il a intégré la compagnie de l'école. Pendant cette même période, il a créé des chorégraphies pour des jeunes danseurs locaux dans le cadre de l'initiative socio-artistique BPM - Batidas Por Minuto. En 2004, Carlos est venu à Bruxelles ; il est sorti de P.A.R.T.S. en 2008. Au cours de ses études, il s'est produit dans Soul Project de David Zambrano et dans When you look at me… de Mia Lawrence, et il a créé des pièces personnelles comme Boarding (2006) et Raising the sparks (2006) avec Liz Kinoshita. Il a collaboré avec la chorégraphe Alexandra Bachzetsis à Dream Season. Carlos a intégré Rosas en 2008, pour la création de The Song, En Atendant (2010), Cesena (2011), Vortex Temporum (2013), Twice (2013), and Work/Travail/Arbeid (2015). Il danse aussi dans la reprise de Drumming (2012).

  • Cynthia Loemij

    Cynthia Loemij est née en 1969 à Brielle, aux Pays-Bas. En 1991, elle a obtenu son diplôme de professeur de danse à la Rotterdamse Dansacademie. Depuis, elle est l'un des membres permanents de Rosas. Elle a participé à et dansé dans la création de ERTS, Mozart / Concert Arias, un moto di gioia, Amor constante más allá de la muerte, Verklärte Nacht, Woud, Just Before, Drumming, Quartett (un duo avec Frank Vercruyssen), In Real Time, Rain, Small hands (un duo avec Anne Teresa De Keersmaeker), April me, Repertory Evening (2002), Bitches Brew / Tacoma Narrows, Kassandra, la reprise de Mozart / Concert Arias, Raga for the Rainy Season / A Love Supreme, D'un soir un jour, Bartók / Beethoven / Schönberg - Repertory Evening, Steve Reich Evening, Zeitung, En Atendant et Work/Travail/Arbeid. Elle a dansé à la fois dans les reprises et les films de Achterland, Rosas danst Rosas et Mikrokosmos et elle a participé à l’opéra Bluebeard’s Castle. In 2006, elle s’est produite dans Nusch, un spectacle de la compagnie Tg Stan. Avec Mark Lorimer, elle a dansé le duo Prélude à la Mer dans le film du même nom réalisé en 2009 par Thierry De Mey. Elle s’est produite dans End de Kris Verdonck, elle a collaboré avec Manon de Boer à la réalisation des installations Dissonant et Mirror Modulation. Avec David Zambrano, elle a créé un duo pour le spectacle Holes. Cynhtia Loemij a enseigné à P.A.R.T.S. (Bruxelles), au Panetta Movement Centre and Movement Research (New York), à Dance Works (Rotterdam) à l’Opéra Garnier à Paris (reprise de Rain) et au ballet de Lisbonne. En 2011, elle a fondé avec Mark Lorimer la compagnie OVAAL, au sein de laquelle ils ont créé le spectacle To Intimate et Dancesmith – Camel, Weasel, Whale.

  • Frank Gizycki

    Frank Gizycki (né en France en 1993) décroche en 2011 un diplôme dans une filière scientifique. Il poursuit sa formation en danse au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (France) et à P.A.R.T.S. (Bruxelles) dont il est diplômé en 2016. Il rejoint la compagnie Rosas pour le projet d’exposition Work/Travail/Arbeid à la Tate Modern (Londres) et pour la reprise de Rain (2016).

  • Igor Shyshko

    Igor Shyshko est né en 1975 en Biélorussie. De 1993 à 1997, il étudie le ballet et la danse moderne à l’Université de la Culture de Minsk. En 1997, il déménage à Bruxelles et étudie à P.A.R.T.S. Il obtient son diplôme en 2000. Au cours de ses années à P.A.R.T.S., Igor a participé à la création et a dansé dans Donne-moi quelque chose qui ne meurt pas de Claire Croizé, Milky Way de Thomas Hauert et Selfwriting de Jonathan Burrows. En 1998, Igor Shyshko a travaillé en tant que stagiaire avec Anne Teresa De Keersmaeker et Rosas pendant la création de Drumming. En 2000, il a contribué comme danseur à la création de Rush, une chorégraphie de Akram Khan. En Septembre 2000, il est devenu membre de Rosas, dansant dans la reprise de Drumming. Il a également contribué aux créations de Rain, April me, The Repertory Evening, Bitches Brew / Tacoma Narrows, Kassandra, Zeitung et The Song, et aux reprises de Mozart / Concert Arias, Raga for the rainy season / A love Supreme, D’un soir un jour, Bartok, Beethoven, Schoenberg - Repertory Evening, Steve Reich Evening. En 2010, il a participé à la création de Minutes Opportunes de Michèle Noiret. Au cours de la même année, il a travaillé avec Arco Renz au Kaaitheater pour le Palais des Beaux Arts. En 2011, il a participé à la création Zeit de Mark Vanrunxt, ainsi qu’à celle de Dust de Arco Renz.

  • Jason Respilieux

    Jason Respilieux (né en Belgique en 1991) étudie à l’académie des beaux-arts de Brussels et à Codarts à Rotterdam avant d’obtenir son diplôme de P.A.R.T.S. (Bruxelles) en 2014. Il rejoint ensuite la tournée Re-zeitung (une réécriture de la pièce Zeitung de Rosas) organisée par P.A.R.T.S., et commence à travailler comme danseur freelance pour plusieurs chorégraphes, parmi lesquels Salva Sanchis (projet Islands), Ted Stoffer, et plus récemment Claire Croizé (Evol). Depuis 2016, il travaille avec Baptiste Conte à une nouvelle performance d’art visuel sur le thème du charbon. Respilieux travaille également en coulisses en qualité de conseiller de production, et guide les étudiants du Kunsthumaniora Brussels. Il allie énergiquement sa carrière de danseur et l’enseignement de la danse en donnant régulièrement des cours à Rosas, Kunsthumaniora Brussels, et d’autres institutions.

  • José Paulo dos Santos

    José Paulo dos Santos (né au Brésil en 1988) fait ses débuts comme danseur de claquettes dans le cadre de Projeto Rithmus, un projet social dans sa ville natale d’Araraquara (Brésil) en 2001. Il bénéficie d’une bourse pour étudier le ballet, la danse contemporaine et la street dance au centre de danse Gilsamara Moura à Araraquara, puis commence sa carrière professionnelle en 2005 en rejoignant Cia Shuffle Trips. Il est professeur et chorégraphe pour divers projets sociaux à destination des enfants de la région. En 2008, il est invité à travailler au International Laboratory Performance (Pérou) avec des artistes d’Amérique du Sud et d’Europe sous la direction de Khosro Adibi. Parallèlement, il réalise la pièce Inside Out, mise en scène par Khosro Adibi à Belo Horizonte (Brésil). En 2008, il vient à Bruxelles pour étudier à P.A.R.T.S. ; il enseigne en même temps à Dancingkids, l’école de danse de Rosas pour les enfants ; il danse KDO, conçu par Dragone (du Cirque du Soleil) et participe à de nombreux stages et ateliers de danse. En 2012, il crée, avec trois autres étudiants en fin de cycle à P.A.R.T.S., la pièce 111-1, qui tourne dans sept pays. Après ses études, il travaille avec le metteur en scène de théâtre Mokhallad Rasem pour la pièce Romeo & Julia au Toneelhuis (Anvers). Il participe également à la reprise par P.A.R.T.S. de Zeitung d’Anne Teresa De Keersmaeker en 2013. En 2014-15, il participe à Primitive pour Action Scénique / Claire Croizé. Il commence également à danser pour Noé Soulier, avec qui il tourne en 2015 et 2016. Dos Santos rejoint Rosas en 2015 ; il danse alors Drumming et participe à l’exposition Work/Travail/Arbeid en 2015 au WIELS à Bruxelles. Il rejoint la reprise d’A Love Supreme au printemps 2017.

  • Julien Monty

    Diplômé du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 1997, Julien intègre le Ballet de l’Opéra de Nice. Avide d’expériences, il quitte le monde du Ballet pour rejoindre un groupe de danse-théâtre en Norvège : la B-Valiente Kompani. Il rencontre différents chorégraphes comme Jo Strömgren et intègre la compagnie de danse contemporaine Nye Carte Blanche sous la direction de Karen Foss. De retour en France, il rejoint le Ballet Preljocaj pour deux saisons. Plus tard, il travaille au Ballet de l'Opéra de Lyon où il aborde le travail de chorégraphes tels que Mathilde Monnier,William Forsythe ou encore Philippe Decouflé. Depuis 2001, il collabore intimement avec Francois Laroche-Valière. Il participe à tous ses projets : Sans jamais qu’ici ne se perde (1er volet de création - 2002), Pour venir jusque-là (2ème volet de création - 2004), Présence/s (2005), IN/STELLATION (2006) et Signature (solo) créée en novembre 2009. Parallèlement, Julien Monty cofonde en 2005 le Collectif Loge 22 à Lyon avec Marie Goudot et Michael Pomero, au sein duquel il travail en tant que chorégraphe.

  • Laura Bachman

    Laura Bachman (née en France en 1994) étudie à l’école de ballet de l’Opéra de Paris de 2005 à 2011, puis devient membre du Ballet de l’Opéra de Paris en 2011. Elle danse dans des productions de ballet classique comme La Bayadère, Giselle et Sleeping Beauty, et travaille avec de nombreux chorégraphes, dansant notamment dans des pièces de Wayne McGregor, Benjamin Millepied, John Neumeier ou encore Pina Bausch. Toujours avec le ballet de l’Opéra de Paris, elle tourne avec la compagnie à Moscou – notamment au Théâtre du Bolchoï –, au Japon et en Australie. En 2016, Bachman travaille avec L.A. Dance Project, la compagnie de Benjamin Millepied. Elle danse diverses pièces d’Anne Teresa de Keersmaeker (Rain et Bartók/Beethoven/Schoenberg) avec le Ballet de l’Opéra de Paris, avant de rejoindre Rosas en août 2016 pour la reprise de Rain.

  • Laura Maria Poletti

    Laura Maria Poletti (née en France en 1992) commence sa formation professionnelle en danse en 2009 au Conservatoire de Paris, tout en étudiant la littérature anglaise à l’Université de Paris Diderot. En 2013, elle rejoint le cycle de formation de P.A.R.T.S. (Bruxelles) dont elle est diplômée en 2016. À l’automne 2014, elle danse Spanish Dance avec la Trisha Brown Dance Company à Louvain (Belgique). En janvier 2016, elle travaille sous la direction de Diane Madden et Carolyn Lucas en qualité d’interne pour les dernières représentations de répertoire de la Trisha Brown Dance Company à la Brooklyn Academy of Music. Avec d’autres étudiants de P.A.R.T.S., elle collabore avec le chorégraphe Mårten Spångberg à la création de Dawn, lors de ImPulsTanz à Vienne en juillet 2016. Elle rejoint Rosas en 2016 pour la reprise de Rain.

  • Lav Crnčević

    Lav Crnčević (née en Serbie en 1996) débute sa carrière artistique en étudiant la guitare classique et en s’engageant dans la danse de compétition, discipline dans laquelle elle représente la Serbie. Diplômé de l’école nationale de ballet Lujo Davičo à Belgrade en 2013, il rejoint ensuite P.A.R.T.S. Dans le cadre de ce programme de formation, Crnčević travaille avec de nombreux chorégraphes et instructeurs, dont David Zambrano, David Hernandez, Salva Sanchis, Marta Coronado, et Libby Farr. Durant sa troisième année à l’école, il organise un programme d’échange qui lui donne la chance de passer deux mois au Sénégal à travailler avec des étudiants et chorégraphes africains à l’École des sables. Diplômée en 2016, Crnčević rejoint Rosas en 2016 pour l’exposition Work/Travail/Arbeid à la Tate Modern (Londres) et pour la reprise de Rain.

  • Léa Dubois

    Léa Dubois (née en Belgique en 1990) termine ses études à l’École royale de ballet d’Anvers en 2009. De 2009 à 2010, elle travaille en tant que stagiaire pour Dansgroep Amsterdam (dirigé par Itzik Galili et Krisztina De Châtel) dont elle est ensuite danseuse régulière en 2010 et 2011. De 2011 à 2014, elle danse pour la compagnie de Nanine Linning à Osnabrück et Heidelberg (Allemagne). En 2015, elle rejoint Ultima Vez, la compagnie de Wim Vandekeybus, pour la reprise de What the body does not remember. Elle commence à danser avec Rosas en 2016 pour la reprise de Rain.

  • Luka Švajda

    Luka Švajda (né en Croatie en 1995) commence la danse au studio Ilijana Lončar à Požega (Croatie) à l’âge de neuf ans, et poursuit sa formation à Zagreb et à l’Académie de danse expérimentale de Salzbourg. Il fait ses débuts professionnels en 2012 dans la pièce Kids in a Play d’Anton Lachky. En 2013, il travaille avec le célèbre artiste et professeur de danse Martin Sonderkamp à Re-wired Choreographies for the Preconscious Body. Il travaille également avec la Zagreb Dance Company et le chorégraphe Bo Madvig durant le Dance and Non-Verbal Theatre Festival à San Vincenti (Croatie). Il danse Love Will Tear Us Apart, un solo de Petra Hrašćanec et Sasa Božić, au Dans Centrum Jette (Bruxelles) et à Les Subsistances (Lyon) dans le cadre du projet international Spider Expand, et au Théâtre de la Bastille (Paris) dans le cadre de Hors-séries No. 6. Il a participé à la pièce du projet Bodhi, Fragile Matter de Paul Blackman et Christine Gouzelis. Il rejoint Rosas pour la reprise de Rain en 2016.

  • Marie Goudot

    Marie Goudot a étudié la danse à l'atelier Rudra Béjart. Elle entre au Béjart Ballet Lausanne en 1998 et le quitte en 2000 pour devenir interprète free- lance. Elle fut initiée à la danse contemporaine et danse contact en travaillant plusieurs années avec Russell Maliphant à Londres puis avec Alias Compagnie à Genève. En 2005, elle cofonde avec Michaël Pomero et Julien Monty le collectif Loge 22, espace de recherche chorégraphique et de créations collectives. Loge 22 a déjà créé une douzaine de pièces de danse, films compris. Loge 22 est co- fondateur du festival européen Spider qui aura pris place en Slovénie, Croatie, Grèce, France et Belgique. En 2010, Marie Goudot rejoint Rosas pour les créations Cesena puis Vortex Temporum ainsi que le projet Work/Travail/Arbeid.

  • Mark Lorimer

    Mark Lorimer, né en 1969 au Royaume-Uni, a étudié à la London Contemporary Dance School. Depuis, il a travaillé avec, entre autres, The Featherstonehaughs/Lea Anderson, la Cie. Michèle Anne De Mey, Bock & Vincenzi, Mia Lawrence, Deborah Hay et Jonathan Burrows. À partir de 1997, en tant que l’un des membres fondateurs de la compagnie ZOO/Thomas Hauert, il a participé à six projets collectifs et a créé la chorégraphie Nylon Solution dans le cadre de «5». Avec Rosas, Mark a travaillé comme danseur et comme répétiteur pour différentes créations et reprises ; il a également rempli ces deux fonctions en free-lance. Il a été impliqué dans Amor Constante Mas Alla De La Muerte, Kinok , Verlärte Nacht, Woud, Mikrokosmos (reprise), Un Moto Di Gioia - Mozart Concert Arias (reprise), In Real Time, Rain, Drumming (reprise), Repertory Evening (20th Anniversary), D'Un Soir Un Jour, Bartok-Beethoven-Schönberg Soirée Répertoire, Steve Reich Evening , Zeitung, The Song, En Atendant et Vortex Temporum. Il enseigne notamment à ImpulsTanz (Vienne), à P.A.R.T.S. (Bruxelles), au Laban Centre (Londres) et à Movement Research (New York). En 2011, Mark a créé le duo To Intimate avec Cynthia Loemij, sur une musique live du violoncelliste Thomas Luks. En 2012, il a collaboré à un autre duo avec Alix Eynaudi - Monique. Cynthia et Mark continueront à travailler ensemble sur un solo partagé avec le graphiste Clinton Stringer, titré Dancesmith - Camel, Weasel, Whale. Mark a également collaboré à la création de groupe Manger de Boris Charmatz.

  • Michaël Pomero

    Michaël Pomero, né en Corse en 1980, a découvert la danse par le biais du Junior Ballet Company. Après des études pluridisciplinaires à l'École Atelier Rudra Béjart à Lausanne, il est engagé au sein du Béjart Ballet Lausanne. En 2001 il a intégré le Ballet de l'Opéra de Lyon, découvert son répertoire éclectique et participé aux créations de John Jasperse et Russell Maliphant. En 2003 il devient free-lance et s'installe à Londres où il participe à deux autres créations de Russell Maliphant ainsi qu'à différents projets en Angleterre et en Suisse. En 2005 il co-fonde le collectif Loge 22 à Lyon avec Marie Goudot et Julien Monty. Depuis, Michaël s'est produit dans des spectacles d'Anne Teresa De Keersmaeker : Bartók / Beethoven / Schönberg – Repertory Evening, The Song, Cesena, Vortex Temporum et Work/Travail/Arbeid. Parallèlement il a participé à tous les travaux de Loge 22 dont les plus récents : Sur Face, ...comme étant de l'émiettement et Konkretheit, ainsi qu'à la création de la coopérative artistique internationale SPIDER dont les rassemblements ont sillonné l'Europe depuis 2010.

  • Robin Haghi

    Robin Haghi (né en Suède en 1993) commence sa formation professionnelle au département de danse du Estetiska Gymnasium de Stockholm, tout en dansant et chorégraphiant pour la télévision suédoise. En 2012, Haghi se rend à Salzbourg (Autriche) pour étudier à l’Académie de danse expérimentale de Salzbourg, et il poursuit l’année suivante sa formation à P.A.R.T.S. (Bruxelles) dont il sort diplômé en 2016. En 2015, Haghi danse dans T-Dance de Vera Tussing au Fringe Festival d’Édimbourg et à Berne. Il rejoint Rosas en 2016 pour la reprise de Rain et danse également dans l’exposition Work/Travail/Arbeid d’Anne Teresa De Keersmaeker à la Tate Modern (Londres) la même année.

  • Samantha van Wissen

    Samantha van Wissen est née en 1970 à Roermond, aux Pays-Bas. Après sa formation à la Dansacademie de Rotterdam, elle a dansé pour Rosas sous la direction d'Anne Teresa de Keersmaeker. Elle participé à de nombreux spectacles, dont ERTS (1992), Mozart/Concert Arias – un moto di gioia (1996), Amor Constante más allá de la muerte (1994), Verklärte Nacht (1995), Woud (1996) et Work/Travail/Arbeid (2015). Elle a également dansé dans les spectacles et films Achterland (1994) et Rosas danst Rosas (1997), et dans les reprises de Mikrokosmos, Achterland, Rosas danst Rosas, Rain et Drumming. Depuis 1997, elle fait partie de la compagnie ZOO/THOMAS HAUERT. Elle a joué dans les pièces de théâtre jeune public Drie Zusters et Droesem, mises en scène par Inne Goris (Zeven). Samantha dirige des ateliers à P.A.R.T.S. et d'autres formations.

  • Soa Ratsifandrihana

    Soa Ratsifandrihana (France, 1994) se forme au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris puis au sein du Junior Ballet avec lequel elle danse des pièces de Nathalie Pubellier et Cristiana Morganti. Ses études terminées, en 2014, elle voyage au Japon pour interpréter Le Baiser, une pièce du répertoire de Thomas Lebrun. La même année, Soa intègre la Compagnie du Hanneton, dirigée par James Thierrée, pour la création Tabac Rouge. Elle fait ensuite la rencontre de Salia Sanou avec qui elle collabore dans une création intitulée Du Désir d’Horizons, pièce inspirée d’ateliers dans des camps de réfugiés au Burkina Faso. En 2016, elle rejoint la compagnie Rosas pour la reprise de Rain.

  • Tale Dolven

    Tale Dolven est née en 1981 à Stavanger en Norvège. Elle a étudié à la KHIO à Oslo et à P.A.R.T.S. à Bruxelles. En Norvège, elle a dansé dans Asking for...?, un solo fait pour elle par le norvégien Soelvi Edvardsen. Après ses études, elle a dansé Beginnings. Endings de Charlotte Vanden Eynde, ainsi que sa propre chorégraphie Gone. Avant de rejoindre Rosas pour D'un soir un jour, elle a repris un des rôles de Raga for the Rainy Season. La saison dernière, Tale a dansé dans Bartók / Beethoven / Schönberg - Repertory Evening, dans Fase, four movements to the music of Steve Reich, Steve Reich Evening, Zeitung et dans tous les Early Works, notamment Rosas danst Rosas et Elena’s Aria. Ces dernières années, tout en dansant en tant que free-lance pour Rosas, elle a travaillé avec Frank Vercruyssen/TG STAN dans Nusch and the tangible ; elle a également dansé avec Benjamin Vandewalle, Doris Uhlich et Kris Verdonck. Elle prépare actuellement une collaboration avec acteur Gabel Eiben.

  • Thomas Vantuycom

    Thomas Vantuycom (né en Belgique en 1989) commence très jeune à danser dans plusieurs pièces du théâtre de jeunesse fABULEUS, basé à Louvain (Belgique). Après une licence en ingénierie économie à la Katholieke Universiteit Leuven en 2010, il décide de changer de voie et de poursuivre une carrière dans les arts de la scène. Admis à P.A.R.T.S. (Bruxelles), il en sort diplômé en 2014. Depuis lors, il danse dans la pièce de théâtre Wij/Zij avec le théâtre jeune public Bronks et apparaît dans l’Orfeo ed Euridice du Ministry of Operatic Affairs (Belgique). Vantuycom rejoint Rosas en 2015 pour l’exposition Work/Travail/Arbeid d’Anne Teresa De Keersmaeker au WIELS (Bruxelles), et se produit depuis lors dans plusieurs autres pièces de De Keersmaeker, Vortex Temporum, Verklärte Nacht et Rain.

  • Yuika Hashimoto

    Yuika Hashimoto (né au Japon en 1991) commence la danse à l’âge de trois ans en prenant des cours avec Yoshi Nagai. Elle continue sa formation en danse à Tokyo, où elle obtient un diplôme du Japan Women’s College of Physical Education en 2014. Lors de ses études à Tokyo, elle prend également des cours auprès de Yukari Ota. Elle est interne dans la compagnie Field Works, avec qui elle a dansé carry on à Rucka (Lettonie) et au PACT Zollverein d’Essen (Allemagne). Elle danse avec Yumi Osanai la création Hidden Sense, et elle collabore avec le quatuor de saxophones belge Scarbo depuis 2015 pour le projet PAGINE. Diplômée de P.A.R.T.S. (Bruxelles) en juin 2016, elle rejoint la même année Rosas pour la reprise de Rain.

  • Zoi Efstathiou

    Zoi Efstathiou (née en Grèce en 1989) bénéficie d’une bourse pour se former dans une école de danse privée d’Athènes, dont elle sort diplômée. Elle poursuit sa formation à la Royal Academy of Dance de Londres, où elle décroche le plus haut diplôme possible en danse classique. De 2010 à 2015, elle collabore avec Dominique Duszynski dans ses pièces Sous Les Ponts, Sotto Voce, Walkabout et le duo Riff, présenté en France, en Belgique et au Brésil. De 2013 à 2015, elle danse dans Hors-champ de Michèle Noiret. Elle crée et danse ses propres œuvres (Mr. Gingerbread Man, 9 NiNe, et Chapter I) en Belgique, en Grèce et en Autriche. Depuis 2010, elle enseigne la danse classique et contemporaine dans plusieurs écoles et studios de danse dans le monde. Elle rejoint Rosas en 2016 pour la reprise de Rain.